Les projets d'Astrid - Oudjama Santo
Oudjama Santo

Cuisinier dans un restaurant de Montréal, je partage mon temps entre ma vie de famille (je suis père de trois enfants) et mes longues heures en cuisine. Mais il faut le dire, la nourriture est chez moi une véritable passion. À travers ce blogue, je vous partage certaines de mes recettes favorites et vous fait part des bienfaits de certains aliments.

Les projets d'Astrid

Les projets d'Astrid - Oudjama Santo

J’avais découvert des producteurs locaux, pendant mes vacances, qui proposaient leur production à la vente dans le magasin général du village où j’étais allé. Avec ma compagne, nous aimons partir à l’aventure avec notre camping-car, et nous avions trouvé que cette place était très jolie, très authentique. Je fus donc très étonné de voir des fromages, du miel, des légumes, qui étaient tous issus des exploitations aux alentours. Les fermiers ne pouvaient pas tout faire et l’épicier du village avait proposé de se charger de distribuer ce qu’ils avaient à vendre. Ce mode de fonctionnement m’apparut comme une solution à notre besoin constant de consommer des aliments venus parfois de très loin. Je montrais à des amis, sur le réseau social que j’utilise, les rayonnages de cette épicerie. J’espérais créer des vocations et mes espérances se réalisèrent. Ce fut Astrid qui annonça qu’elle allait reprendre ce modèle et contacter les agriculteurs et autres producteurs locaux.

Astrid est une fille formidable, la meilleure amie de ma compagne. Elles se sont connues quand elles étaient étudiantes et leur amitié n’a jamais été brisée. Astrid a recommandé à Isabelle, ma compagne, un traitement de l acné, qui a parfaitement fonctionné. Entre ces deux femmes, une grande confiance et une tolérance mutuelle ont fondé leur amitié. Quand ma compagne lut le message de son amie, elle lui proposa tout de suite de l’aider à tenir sa boutique de temps en temps. Ma compagne cherchait un emploi, elle avait donc un peu de temps, entre deux entretiens pour un travail, de seconder son amie. La proposition fut acceptée.

Comme Isabelle avait vu la façon dont l’épicier s’était organisé, elle prit ce modèle comme point de départ, et elle fonda, avec son amie, l’épicerie de produits locaux, que, maintenant, tout le monde connaît. Elles commencèrent à constituer un réseau avec d’autres magasins qui proposaient les mêmes services, puis elles eurent l’idée de proposer des livraisons à domicile à leur clientèle. Ce nouveau service fonctionna si bien qu’elles durent embaucher un livreur. Ce fut tout doucement, en restant entreprenantes et positives, qu’elles montèrent cette boutique. Le succès ne tarda pas et elles sont, toutes les deux, ravies de tirer toutes les ressources financières de cette boutique. C’est une histoire humaine formidable qu’elles vivent, car le circuit qu’elles ont créé a grandement contribué à faire connaître les producteurs locaux de notre province. Je pense que ce n’est que le début d’une nouvelle aventure.